Blog

UNE CURE DETOX

Une cure détox c’est quoi ?

Tout d’abord l’objectif d’une cure détox est de favoriser l’élimination des toxines grâce à une alimentation plus saine..

Vous l’aurez compris le but n’est pas de perdre du poids.
Ces toxines sont liées en grande majorité à la « pollution » de la vie moderne.
J’entends par « pollution » le stress quotidien, le manque d’activité physique,
 et surtout une mauvaise alimentation.

Notre organisme va naturellement éliminer ces toxines, mais lorsque qu’elles sont en trop grande quantité, 
un surplus de toxines s’installe et impacte notre état de santé général : 

fatigue,
problèmes digestifs,
maux d’estomac,
allergies,
maux de têtes,
prise de poids,
infections,
 
conclusion un système immunitaire plus faible.

 

Quand effectuer une détox ?

Dans un premier temps cela va être une demande claire de votre corps, avec l’apparition de symptômes tels que la fatigue, des problèmes de peau, des maux de tête, des troubles du sommeil. 


Tous ces signes sont un appel de votre corps. En effet, si vous tombez trop souvent malade (système immunitaire faible) il est temps d’améliorer votre hygiène de vie et de faire une détox.

Vous pouvez également faire une détox dans un but « préventif », comme par exemple après les fêtes de fin d’années, aprés les vacances  (repas trop copieux).

Comment faire une détox ?

Il existe plusieurs façons de faire une détox, de la plus légère à la plus stricte comme le jeûne total. Toutes ne sont pas sans danger, il faut donc faire attention à la cure que l’on choisit. 
La première précaution est de toujours choisir une cure de courte durée, 5 à 7 jours maximum. 
Pour les moins habitués à une alimentation saine, vous pourrez observer une perte de poids pendant votre cure, mais ne l’oublier pas ce n’est pas le but premier !

Pour ce qui est de la cure en elle même, il ne suffit pas de changer uniquement le contenu de son assiette.
Il faut également changer son hygiène de vie,
 faire des nuits de 7 à 8 heures,
pratiquer une activité physique
 
pendant ces 5 jours pas trop « violente » comme de la randonnée
ou un petit footing de 30 à 45 minutes.

Pendant ces 5 jours, vous éliminerez de votre alimentation tout aliment solide car ils mobilisent jusqu’à 70% de notre énergie globale pour les digérer, c’est pourquoi pendant la cure vous privilégierez les soupes, les jus de légumes, ou encore les smoothies.

Toute cette énergie récupérée sera utilisée par votre corps pour se régénérer, et éliminer toutes les mauvaises toxines. 
C’est un peu ce principe (un peu plus strict) qu’adoptaient nos ancêtres chasseurs cueilleurs lorsque qu’ils étaient malades.
En effet ils pratiquaient le jeûne afin de donner le maximum d’énergie au corps pour se régénérer. 

Les programmes détox :

Avant d’entamer une cure détox il est important d’habituer notre corps à la perte d’aliments solides,
c’est pourquoi la semaine juste avant le début de la cure il est important d’éliminer les alcools, la cigarette, les fritures, les repas trop copieux, les produits industriels, les aliments trop acides. 
Il faut y aller progressivement jusqu’au jour de début de la cure.

Après la cure

Les bienfaits de la cure détox sont nombreux. 
Outre le fait de ressentir un bien-être général suite aux nettoyage complet de notre corps,
la cure va vous permettre 
de retrouver une meilleure hygiène de vie et de renforcer votre système immunitaire.
L’objectif après votre cure est de conserver une bonne hygiène de vie et de ne pas attendre d’être rempli de mauvaises toxines pour refaire une cure: 
manger plus de fruits et de légumes, moins d’aliments acidifiants, moins de produits industriels.

En bref, faire attention à son équilibre acido-basique serait le plus grand pas vers une alimentation plus saine et un bien-être au quotidien.

Un thé DETOX sur www.thes-a-dom.com le thé SILHOUETTE

                                                                   thé silhouette

 

Source : http://www.mindsetsante.fr

Champagne EARL GREY

 

ON VEUT DU THE A L'APERO !!

Avec L'EXCEPTIONNEL  EARL GREY 

On ose le champagne…

Mettez 2g de thé "L'EXCELLENT EARL GREY" dans un chinois,

et versez dessus le champagne sans laisser infuser le thé. 

 

Que du bonheur !!

Punch au thé noir Comme une plume

 

ON VEUT DU THE A L'APERO !! 

Thé noir "COMME UNE PLUME"

Retour aux sources pour le punch, qui contenait à l’origine cinq ingrédients dont du thé.

Faites infuser 10 g de thé de "COMME UNE PLUME" dans 1 l d’eau portée à 85 °C,

laissez refroidir puis placez trois heures au frais. 
Ajoutez 20 cl de rhum ambré, des tranches de citron et d’orange bio. 

Laissez infuser 1 heure et servez sur des glaçons.

ON VEUT DU THE A L'APERO - ROOIBOS

 

ON VEUT DU THE A L'APERO !!

Faite infuser 12 g de thé "7 PECHES CAPITAUX" ou du "ROOIBOS SANGRIA" 
dans 1L d’eau portée à 80 °C pendant cinq minutes et mettre au réfrigérateur.

Versez du Campari sur des glaçons et complétez avec du vin blanc pétillant Prosecco et le thé.

On attend vos commentaires.

 

 

www.thes-a-dom.com

LE ROOIBOS

Le Rooibos ou le thé rouge.

 

"Rooïbos" est le nom commun de l’Aspalathus acuminatus, un arbuste qui pousse exclusivement dans la réserve naturelle du Cederberg dans la région du Cap à l’ouest de l’Afrique du Sud. Dans cette zone géographique le climat est semi-aride et montagneux ; ces particularités climatiques, couplées à une exigence topographique, rendent sa production difficile à exporter. 

LA FERMENTATION.

L’infusion appelée "rooïbos" est fabriquée à partir des parties aériennes de la plante (tiges, feuilles).
Une fois récoltées, celles-ci sont broyées, fermentées puis séchées au soleil.
Leur couleur rouge provient de la préparation du rooïbos.

 

Atouts nutritionnels.

Selon les données d’analyse nutritionnelle fournies par le South African Rooibos Council,

le rooïbos est une boisson :

    - sans calorie,
    - sans théine, 
    - naturellement source d’antioxydants.

Sa composition en fait une alternative idéale au thé et au café pour le soir, ou pour les personnes qui ne supportent pas l’effet excitant de la caféine. Tout comme le thé, cette boisson peut se boire entre les repas.
Elle aide à couper les petites faims qui appellent au grignotage anarchique.

ABSORPTION DU FER. 

Pour les femmes, cette infusion présente un autre avantage non négligeable : à la différence du thé traditionnel, le rooïbos ne limite pas l’absorption du fer. Il contient en effet moins de tanins que le thé (provenant de l’arbre Camellia sinensis) ; or ce sont les tanins qui interagissent avec le fer et empêchent son absorption. Ainsi, le rooïbos est une boisson de choix pour remplacer le thé et éviter les déficiences en fer liées à sa consommation.

En outre le rooïbos est source de :

- sels minéraux,
- comme le sodium,
- le potassium,
- le magnésium,
- apporte du fer dans une moindre mesure.

Et pour ma santé ?

Le rooïbos est riche en composés antioxydants, et en particulier en flavonoïdes.
Ces composés sont capables
de lutter contre les stress oxydatif des cellules et de diminuer l’état inflammatoire des tissus cellulaires
Une étude menée sur des rats a mis en évidence les effets bénéfiques des deux flavonoïdes les plus abondants dans le rooïbos, l’aspalathine et la nothofagine, sur les dommages causés par l’oxydation sur l’ADN.
Ils préviendraient ainsi l’apparition de mutations génétiques à l’origine des cellules cancéreuses.

Le rooïbos contient également de la quercétine, un autre flavonoïde aux vertus antioxydantes.
Ce composé a fait l’objet de plusieurs études ; 
l’une d’elle, menée auprès de 183 518 volontaires, a par exemple mis en évidence une relation positive entre la consommation de quercétine et la réduction du risque de cancer du pancréas.
La quercétine fait d’ailleurs partie du top 7 des aliments anticancers du Pr. Khayat, chef de service de cancérologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et auteur du Vrai Régime Anticancer.

En pratique...

Comme pour le thé, les modalités de préparation influent sur la composition finale du rooïbos. La durée d’infusion et la température de l’eau font varier le degré d’extraction des composés antioxydants présents dans les feuilles séchées.

Pour une dégustation optimale Il faut l'infuser pendant 5 minutes à une eau à 90° C.

Idéal pour se désaltérer et s’hydrater, le rooïbos s’apprécie chaud ou froid en fonction des envies et de la saison.

Des formes variées de dégustation.

En France l’intérêt organoleptique et nutritionnel du rooïbos n’est plus un secret.

Le marché se développe rapidement et les produits à base de rooïbos fleurissent dans les rayons : les feuilles séchées sont directement disponibles en magasin spécialisé (www.thes-a-dom.com).

la marque de biscuits diététiques Gerblé innove et lance en 2015 des Sablés à la Framboise et au Rooïbos. 

Source : science et vie article de Laurianne Allirot-Dubrulle

 

Lire la suite

rituel du thé

Qu’il soit bu dans une minuscule tasse, le petit doigt levé ou bien à pleines mains dans un grand bol, seul compte le plaisir que procure la chaleur de ce breuvage le long du gosier. 

Avec ou sans nuage de lait. Avec ou sans sucre. Peu importe.

Bien que le thé soit la boisson la plus bue sur terre, le café semble s’être imposé comme la boisson du monde du travail. 

Cest ainsi que’est ainsi que dans mes débuts professionnels, je m’étais retrouvée à servir du café en réunion. Cette «mission» m’inquiétait, sachant que je n’en consommais jamais et donc que je n’en préparais jamais… Heureusement, le jus de chaussette est inoffensif. 

 dans mes débuts professionnels, je m’étais retrouvée à servir du café en réunion. Cette «mission» m’inquiétait, sachant que je n’en consommais jamais et donc que je n’en préparais jamais… Heureusement, le jus de chaussette est inoffensif. 

Le thé n’a pas de frontières et il affiche fièrement ses couleurs : thé vert, thé jaune, thé rouge, thé noir, thé blanc… de Chine, d’Inde, du Sri Lanka, du Vietnam, de Taïwan, du Kenya, de Turquie…

Mon grand-père avait mis en place chaque matin un véritable rituel pour la dégustation de son thé. Il ébouillantait notamment la théière. J’observais avec curiosité la minutie de ses gestes. Il réservait ensuite une biscotte tartinée de miel pour le chien.

Du fin fond de son village en Limousin, il goutait des thés des antipodes.

Ma mère m’a également transmis ce gène «so British».

Et vous, vous êtes plutôt Darjeeling, Earl Grey, thé au jasmin, thé à la menthe… ou bien pas encore convertis ?

 

Source : mediapart.

LA CANNEBERGE : RETROUVEZ SES BIENFAITS DANS LE THE VERT LES 7 PECHES CAPITAUX

 

LA CANNEBERGE :

RETROUVEZ SES BIENFAITS DANS LE THE VERT LES 7 PECHES CAPITAUX

 

La canneberge ou cranberry(Vaccinum macrocarpon) produit de petites baies rouges très utiles pour prévenir les récidives d’infections urinaires (cystites). 

La canneberge (cranberry) : une baie nord-américaine

La canneberge, aussi appelée cranberry (nom anglais) ou airelles, est un buisson originaire du continent nord-américain. Cultivée pour ses baies rouges et déjà utilisée par les amérindiens, la canneberge est aujourd’hui essentiellement consommée sous forme de jus.

 

Des bienfaits sur les infections urinaires

La canneberge est traditionnellement utilisée en prévention des infectionsurinaires récidivantes, type cystites.

Différentes études ont démontré que l’ingestion de canneberge aide à réduire l’agrégation des bactéries, essentiellement celles de type Escherichia coli responsables d’infections des voies urinaires .

Cette propriété est reconnue par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui autorise depuis 2004 l’allégation sur certains produits issus de la canneberge : « contribue à diminuer la fixation de certaines bactéries E. coli sur les parois des voies urinaires ».

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’utilisation de la canneberge « par voie orale, comme traitement d’appoint pour la prévention et le traitement symptomatique des infections des voies urinaires chez l'adulte » 

Par ailleurs, la canneberge est riche en vitamine C. Elle contient également des  flavonoïdes (antioxydants) qui agiraient positivement, selon plusieurs études, dans la prévention de l’athérosclérose, responsable d’accidents cardiovasculaires. 

 

 

Le conseil e-sante :

Un bon moyen de prévenir les cystites est d’éviter de se laisser constiper. 

Attention ! La canneberge est un moyen de prévention des récidives d’infections urinaires et non un traitement des infections urinaires, lesquelles imposent de consulter son médecin afin de bénéficier éventuellement d’un traitement adapté, seul moyen de prévenir les complications et les récidives.

 

17/04/2015

 

Les fleurs d'hibiscus

Les fleurs d’Hibiscus

Fleurs d hibiscus

Noms communs : Hibiscus, Fleurs d’hibiscus, Oseille de guinée, Bissap, Groseille de Noël, Thé rose d’abyssinie, Karkadé, Roselle…..

Origine : L’hibiscus est un petit arbuste mesurant pas plus de trois mètres de hauteur. Il fait partie de la famille des malvacées. Son feuillage est caduc et bien vert avec des feuilles ovales, alternées et lancéolées, son inflorescence varie du rouge au pourpre, avec des fleurs monochromes ou bicolores, elles ont la particularité d’être torsadées avant l’ouverture et se compose d’un calice muni de cinq sépales et amène à un fruit capsulaire est recouvert d’un calice charnu et persistant.

Il est originaire du Sénégal, du Burkina Faso, du Togo au Niger et du Mali en Cote d’ivoire, on le retrouve principalement dans tous les climats tropicaux. A présent il est implanté au Mexique et en Egypte.

Les fleurs d’hibiscus contiennent

  • des acides organiques
  • des acides gras
  • des flavonoïdes
  • du mucilage
  • de la pectine
  • de l’huile essentielle avec l’eugénol
  • de l’anthocyanoside(teinte rouge)
  • de la vitamine C

Une étude de l’université d’Oslo, publiée dans le Nutrition Journal en 2010, a comptabilisé la teneur en anti-oxydants de 283 boissons. Les résultats sont exprimés en millivolt, une unité de mesure des molécules anti-oxydantes.

  • jus de raisins = 39 mmol/100g
  • café espresso = 40 mmol/100g
  • Thé vert matcha = 100 mmol/100g
  • Tisane de Fleurs d’hibiscus = 132 mmol/100g

LES VERTUS DES FLEURS D’HIBISCUS

  • Anti-oxydant (retardent le vieillissement de la peau)
  • Soutiennent l’hydratation et adoucissent la peau grâce aux mucilages et aux sucres
  • Diurétiques
  • Drainantes
  • Aident à purifier le foie
  • Aident à lutter contre l’hypertension
  • Aident à la digestion
  • Revitalisantes
  • Contiennent de la vitamine A 
  • Contiennent de la vitamine C
  • Anti-inflammatoires
  • Antiasthéniques
  • Adoucissantes
  • Antispamodiques
  • Laxatif léger
  • Antiseptique Urinaire
  • Antihypertenseur
  • Luttent contre le mauvais Cholestérol
  • Luttent contre la fièvre
  • Calment la toux, les bronches et les maux de gorge
  • Calment les spasmes gastro-intestinaux, les douleurs d’estomac
  • Calment les piqures d’insectes
  • Aident à la circulation sanguine et à lutter contre la rétention d’eau
  • Eliminent les toxines
  • Eliminent les graisses (l’hibiscus contient des enzymes qui bloquent la production d’amylase qui décompose le sucre et les  féculents). Une tasse de fleurs d’hibiscus infusée après chaque repas, réduit l’absorption de glucides
  • Les fleurs donnent une boisson rafraîchissantes et acidulée (dû à la vitamine C, acide Tartrique et Citrique).

RECETTES 

EAU FLORALE A LA FLEUR D’HIBISCUS :

Une boisson désaltérante qu’on peut aussi parfumer avec du sucre vanille, des feuilles d’oranger BIO, de la menthe poivrée BIO ou du gingembre BIO.

4 cuillères THES A DOM’ de fleur d’hibiscus séchées BIO
1 litre d’eau
Sucre à volonté

DEUX MODES DE PREPARATION :

PAR DECOCTION

Mettre les feuilles d’hibiscus dans l’eau
Porter le liquide à ébullition
Laisser bouillir pendant 10 minutes
Le liquide va devenir très rouge foncé
Laisser reposer jusqu'à refroidissement
Filtrer le jus
Sucrer à volonté
Mettre au réfrigérateur

PAR MACERATION

Mettre les feuilles d’hibiscus dans l’eau
Laisser ainsi tremper les fleurs toute la nuit.
Le lendemain, filtrer
Sucrer à volonté
Mettre au réfrigérateur

KARKADE

3 poignées de fleurs d’hibiscus
1 bâton de cannelle
1 citron jaune pressé
1 orange pressée

Faire bouillir 3 litres d’eau avec le bâton de cannelle
Y plonger les fleurs d’hibiscus et mettre à feu doux
Laisser infuser 15 à 20 minutes.
Presser les fruits
Filtrer les fleurs d’hibiscus et ajouter le jus des fruits à l’infusion

Pour l’été : mettre au frais dans un pichet (boisson très désaltérante)

Pour l’hiver : conserver dans un thermos à boire toute la journée (cette boisson bue chaude est très revigorante et pleine de vitamine C)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×